Culte du dimanche 27 novembre 2016, à 10h

Le jubilé de la Réforme vient de commencer. C’est l’occasion de retrouver des impulsions, des intuitions, des projets … un état d’esprit. Mais dans l’esprit de la Réforme, justement, il convient de garder toujours une certaine distance. Voilà pourquoi, dimanche prochain, Jean Chollet reprendra une prédication d’

Albert Schweitzer
A partir de l’Evangile de Luc « Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas propre au royaume de Dieu », nous allons réentendre une parole étonnement  contemporaine :

Extrait
« J’ai peur que nous ne regardions en arrière. Nous parlons beaucoup trop des réformateurs, et nous croyons ainsi insuffler à notre époque une vigueur nouvelle en faisant revivre sous toutes ses faces le temps de la Réforme avec tous ses grands hommes, comme si cela devait nous régénérer et nous fortifier dans notre propre travail. Nous fêtons trop de vieilles choses du passé et à entendre ce qui se passe de nos jours, on aurait envie de s’écrier : moins de Luther, mais plus de Jésus-Christ ! »

Piano : 
Daniel Favez
Liturgie : 
Jean Chollet et Daniel Fatzer
Prédication : 
Albert Schweitzer, reprise par Jean Chollet