Tous les articles par Saint-Laurent-Eglise

Culte anniversaire de dimanche 2 avril 2017 à 10h

Saint-Laurent-Eglise a 6 ans !!!

Anniversaire passionnant… mais dangereux s’il en est. En effet à six ans, on entre à l’école primaire et la crèche, la maternelle ou les jeux… font normalement partie du passé !
Saint-Laurent-Eglise saura-t-elle garder sa composante ludique, libre, joyeuse, inventive voire impertinente ? Ou bien apprendra-elle à lire les règlements, à compter les budgets et à dire « vous » ? 
Nul doute que pour cette dernière question, elle continuera, comme Jacques Prévert, à dire « tu » à tous ceux qui s’aiment mais et pour le reste, « Que sa volonté soit fête » !
 

Dimanche prochain, nous aurons le plaisir d’accueillir Chloé Bregnard pour la prédication. Son thème sera :

Jésus est-il contre l’empathie ?
 
Avec ce titre un peu provocateur et en s’inspirant de la lecture du livre « Against Empathy » de Paul Bloom, psychiatre américain, Chloé Bregnard abordera la question de l’empathie comme moteur de l’action éthique. Elle en montrera les limites, les risques, voire les méfaits, et elle essaiera de démontrer en quoi l’attitude de Jésus face à son prochain mobilisait bien autre chose que son empathie …
 
Prédication : Chloé Bregnard
Liturgie : Jean Chollet
Piano : Daniel Favez
Contrebasse : Ivor Malherbe

 

Récits de Pâques

Alix Noble Burnand à SLE, jeudi 6 avril à 19h
« Je suis conteuse et j’aime les récits de la Bible. Je ne connais pas d’histoires qui racontent aussi simplement la vérité de l’humain. Ce sont des miroirs qui disent la vérité. Vérité quant à mes peurs, mes faux-semblants, mes petits arrangements avec l’Autre et les autres.Les histoires qui seront racontées à Saint-Laurent ponctuent le chemin de Pâques.
 
En partenariat avec l’Espace Culturel des Terreaux

Culte dimanche 26 mars 2017 à 10h

 

Et si le temps …
ne s’enfuyait pas ?

Sous le cadran de l’horloge de Soleure, le petit homme, même sur un trône, subit les heures qui passent et le rapprochent de la mort.L’apôtre Paul nous propose un autre regard sur le temps, certes limité, qui nous est donné: «tant que nous disposons de temps, travaillons pour le bien de tous.. » Galates 6.10.

 

Piano : Emilie Mussard
Liturgie : Sylvette Delessert
Prédication : François Bonzon

Culte dimanche 19 mars 2017 à 10h

Quelle communauté l’Evangile construit-il ?

C’est l’un des « 40 thèmes pour agir » que propose une brochure éditée par l’Eglise Evangélique réformée du canton de Vaud pour le 500e de la Réforme.

Les Actes des Apôtres nous montrent des disciples vivant dans une communauté modèle. Aujourd’hui, de telles communautés inspirent, voire fascinent bon nombre de nos contemporains, mais ne correspondent que très partiellement à la vie concrète de nos Eglises

Et lorsque, pour une raison ou une autre, la communauté semble se fracturer, la question devient incontournable. 

Actes des apôtres, chapitre 2

 
Chant : Chorale de SLE
Piano : Christine Donzel
Prédication : Jean Chollet

 

 

Culte du dimanche 12 mars 2016 à 10h

La foi, un don ou un travail ?

Lettre de Paul aux Romains, chapitre 1

Dimanche, nous poursuivrons notre lecture de la lettre de Paul aux Romains.

En protestantisme, on dit généralement que la foi n’est pas un travail, mais un don. Qu’est-ce que cela signifie pour ceux qui n’arrivent pas à croire ? Ceux que le regard sur le monde empêche même de concevoir un Dieu bon ? Ceux qui sont assaillis par le doute ? N’ont-ils rien reçu ? ET si oui pourquoi ? Et si tout à coup, ils vivent une rencontre fulgurante, à qui le doivent-ils ?

Voilà quelques-unes des questions que nous aborderons dimanche !
 

Piano : Daniel Favez
Prédication : Jean Chollet

Cantate et Parole dimanche 12 mars 2017 à 18h

Romain MAYOR

Daniel MARGUERAT
Cantate de Jean-Sébastien Bach
 Bleib bei uns, denn es will Abend werden 
BWV 6
 
Chœur Bach
(80 chanteurs) Direction : Romain Mayor
 
Clara Meloni, soprano – Jacky Cahen, alto
Christian Joel, tenor – Romain Mayor, basse
Orgue : Anne CholletEnsemble instrumental:
Laurence Verant et Yevgeniya Suminova, violon; Michaël Kovalchuk, alto;
Gabrielle Jardin, violoncelle;
Shagan Grolier, contrebasse;
René Macherel et Capucine Prin, hautbois; Patrick Marguerat, cor anglaisMéditation : Daniel Marguerat

CHOEUR BACH
Le Chœur J.-S. Bach de Lausanne, fondé en 1928 par l’organiste et musicologue Pierre Pidoux, a eu le privilège d’être dirigé au cours des ans par des chefs réputés, dont Pierre Colombo, Charles Dutoit, Michel Corboz, Jean-Pierre Moeckli, et Andràs Farkas.
En 2010, Romain Mayor reprend la tête du Chœur qui compte actuellement une centaine de membres. Le Chœur J.S. Bach se produit régulièrement à Lausanne et dans la région. Il compte à son actif de nombreuses œuvres du grand répertoire d’oratorio.
 Romain Mayor exerce aujourd’hui les activités de chef de choeur et d’orchestre, de chanteur et d’organiste.

Directeur artistique du Chœur J.-S. Bach de Lausanne, il dirige également Le Motet de Genève, Le Chant Sacré de Genève ainsi que l’Ensemble Post-Scriptum  qu’il a fondé.
A la tête de ces chœurs ou en collaboration avec diverses autres formations, telles que l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Genève, l’Orchestre des jeunes du Festival de Toshima (Tokyo, Japon), le Sinfonietta de Lausanne, l’Ensemble baroque du Léman, l’Orchestre Philharmonique Romand et l’OrcheStratus Genevensis, il a l’occasion de se produire en Suisse et à l’étranger dans un répertoire allant de la musique médiévale à la musique contemporaine.
Engagé par l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre de chambre de Genève, il prépare également le chœur pour des concerts de saison de ces deux ensembles.

Premier prix à l´unanimité du XXIème concours de chant FLAME à Paris, du concours Nicati à Lausanne, lauréate du concours de chant du Pour-cent culturel Migros et du concours Elvira-Lüthi Stiftung, Clara Meloni a aussi été finaliste du concours de chant Ernst Haefliger, ce qui lui a permis de se produire au Stadttheater de Berne avec l’Orchestre Symphonique de la ville sous la direction de Srboljub Dinic.

Sur scène, elle a chanté à l’Opéra national de Lorraine à Nancy, à l’Opéra-Théâtre de Metz, à l ‘opéra de Lille, à l’opéra de Lausanne et à l’opéra de Bâle.

Récemment Clara a fait son début avec le rôle de Lauretta dans une série de 20 représentations du Gianni Schicchi de Puccini avec l’ensemble du théâtre de Bienne-Soleure.

Culte du dimanche 5 mars 2017à 10h

La Tour de Babel ….

Genèse, chapitre 11

Projets des hommes … projets de Dieu   
Les hommes se disent entre eux: « Allons! construisons une ville et une grande tour dont le sommet touche le ciel. Ainsi nous deviendrons célèbres et nous pourrons rester tous ensemble ».

Alors le Seigneur descend … il sème le désordre dans leur langage  et il les disperse sur toute la terre. »

De quel Dieu sommes-nous les témoins? De Babel à Pentecôte, une petite traversée de la Bible, qui nous  en apprend beaucoup sur Dieu et sur nous!

Piano : Christine Donzel
Prédication : Sylvette Delessert
Liturgie : Jean Chollet

 

Culte du dimanche 26 février 2017 à 10h

« Je remercie Dieu pour vous! »
 
Epître de Paul aux chrétiens de Rome (ch. 1)
 

Dans presque toutes ses lettres (aux Chrétiens de Corinthe, d’Ephèse, de Philippe, de Thessalonique, etc.) Paul commence par dire « merci« .
Pour quelle raison ?
Parce que Paul est  bien élevé et qu’il est particulièrement poli ? Parce qu’il a une stratégie et qu’il préfère commencer par quelques propos aimables avant de « remonter les bretelles »?
Peut-être ni l’une ni l’autre. Peut-être faut-il chercher dans le mot « reconnaissance » non seulement la notion de gratitude mais également l’action de « reconnaître » ou de « découvrir » …
C’est ce que nous verrons dimanche prochain, en poursuivant – dans le cadre de l’année de la Réforme – notre lecture de l’Epître aux Romains.

 

Piano : Christine Donzel
Prédication : Jean Chollet

Culte du dimanche 19 février 2017 à 10h

« Soyez toujours joyeux ! Priez sans cesse! »
 
Lettre de Paul aux Chrétiens de Thessalonique

A première lecture, on a envie de dire « N’importe quoi » !!! Après les turbulences que nous avons vécues dimanche dernier, que signifie ce choix de texte ?
Dire à quelqu’un « sois toujours joyeux », c’est aussi bête que de lui dire : »Joue au tennis mieux que Federer !, « Cours plus vite que Usain Bolt ! »,Sois plus riche que Bill Gates ! », « Sois plus drôle que Gad Elmaleh ! » 
IMPOSSIBLE. La joie ne se commande pas ! Elle est là ou elle n’est pas là. Comment être joyeux au chevet d’un malade ? En accompagnant un mourant ? Comment être joyeux dans une communauté divisée ? Comment être joyeux quand on a l’împression de déraper ?

Eh bien justement !
En rendant à César ce qui est à César et  à Paul ce qui est à Paul, on trouvera peut-être une piste là où nous ne l’attendions pas …
 

Piano : Emilie Mussard
Prédication : Jean Chollet

Culte Dimanche 12 février 2017 à 10h

« Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu ! » (Marc 11)

Il y a dans l’Evangile des textes qui vous coupent le souffle. Celui-ci, par exemple : « Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé. » (Mc 11,24). Comment croire une promesse pareille ? Car si c’était vrai à chaque fois, ça se saurait. Pourquoi Jésus fait-il une promesse aussi énorme ? Et que faire de toutes nos prières non exaucées ? Faut-il croire que nous prions mal ? Ou la solution est-elle à chercher ailleurs ?

Daniel Marguerat lira avec nous dimanche ce texte aussi fabuleux qu’inconfortable.