La note au restaurant

C’est un pasteur qui déjeune dans un « bon » restaurant en compagne de son ami rabbin. Arrive le moment fatidique de payer l’addition. Le rabbin est inquiet, il se demande naturellement combien ça va leur coûter, le pasteur le rassure:

– Ne vous inquiétez pas, mon ami. Il m’arrive de commettre le péché de grivèlerie.

– Ah? s’étonne le rabbin. Et comment vous faites ?

– C’est très simple. Lorsque le garçon m’a apporté la note, je déchire discrètement le ticket et lorsqu’il revient pour encaisser, je lui dis que son collègue l’a déjà fait et. Ni vu, ni connu.

– Pas mal, en effet, répond le rabbin. On essaie ?

– On essaie, répond le pasteur.

Le garçon apporte le note … le pasteur la déchire discrètement dès qu’il a le dos tourné et lorsqu’il revient quelques minutes plus tard, le pasteur lui dit:

– Votre collègue a déjà encaissé.

Et le rabbin ajoute

– Oui. Et on aimerait bien qu’il nous rende la monnaie, s’il vous plaît !