Culte Dimanche 22 mars 2015, 10h00

« Ce qui embellit le désert, c’est qu’il cache un puits quelque part … »

150322a

Ne cherchez pas : cette phrase n’apparaît dans aucun texte biblique ! Elle est tirée du fameux « Petit Prince » d’Antoine de St-Exupéry. Mais symboliquement, elle résume si bien ce que nous allons méditer dimanche prochain !

Nous poursuivrons notre série de méditations sur le thème « jardinier de la création » en nous arrêtant au désert. Il y a différentes manières de « voir » le désert : ou bien c’est une étendue morte dans laquelle il faut rivaliser d’imagination pour en tirer quelque chose d’utile (de la culture maraîchère… mais à quel prix ? du pétrole ? de l’énergie solaire ?) … ou bien c’est le lieu par excellence d’un apprentissage de vie au sens le plus profond du terme.

En parcourant quelques textes de l’Ancien Testament comme de l’Evangile, nous verrons que le désert est lieu d’expérience. Et que cette « expérience » dans la relation entre humains et dans la relation à Dieu, peut être génératrice d’un autre rapport à la planète.

Et si l’expérience du désert nous « ressuscitait » en jardiniers de la création alors que nous allions mourir en profiteurs … ?

Prédication : Jean Chollet

Ce culte sera pour nous l’occasion de retrouver d’une part Alexandre et Lucie Cellier et d’autre part la Chorale de Saint-Laurent-Eglise, dirigée par Christine Donzel
150322b