Tous les articles par Saint-Laurent-Eglise

Culte du 5 juin 2011

Dimanche 5 juin, 10h

A la cour de Jérusalem comme à l’Elysée, il n’y a, depuis quelques semaines, les mêmes questions sur toutes les bouches : comment en est-il arrivé là ? Quelle mouche l’a piqué ? Est-ce qu’il ne se rendait pas compte qu’il mettait ainsi tout son avenir politique en péril ? Le pouvoir induit-il le sexe ou est-ce la sexualité qui engendre le pouvoir ? Tous les journaux,les télévisions ne parlent que de cela…

Cela dit, peu d’entre eux ont évoqué une visite que le roi a reçu cette semaine d’un témoin de Jéhovah … Un témoin de Jéhovah qui est venu lui raconter une histoire anodine, mais finalement bien embarrassante …

Vous souhaitez connaître la suite ?

Dimanche 5 juin, 10h.

Texte biblique : 2 Samuel, 11 et 12

Prédication : Jean Chollet

Avec la participation exceptionnelle de « I Cantori della Turrita »,direction Eros Beltraminelli, un choeur de Bellinzona venu participer au 3e festival de choeurs d’enfants et de jeunes, qui se déroule ce weekend à Lausanne.

09h15 : café croissant
09h45 : répétition chant
10h00 culte 11h30 : Apéro + repas

 

Viret Banni: du 20 au 27 mai 2011

 

<!–

Vendredi 20 mai 2011, 20h
Dimanche 22 mai 2011, 17h
Vendredi 27 mai 2011, 20h

*** VIRET BANNI ***

15 pasteurs pour évoquer le premier pasteur de Lausanne !

En 1558, Pierre Viret est premier pasteur à Lausanne. Il veut y introduire une Réforme, inspirée par la France et par Calvin. Mais Leurs Excellences de Berne ne l’entendent pas de cette manière: ils veulent imposer leurs propres règles à l’Eglise du pays conquis vingt-deux ans plus tôt.

La scène centre de l’oeuvre de Barilier est un débat qui a lieu à l’Hôtel de Ville de Lausanne. La question posée est la suivante : les Lausannois se rangeront-ils du côté des pasteurs – en refusant à Berne le droit d’édicter des règlements pour la gouvernance de l’Eglise – ou du côté des Bernois parce que se soumettre aux Bernois est finalement moins dangereux que se soumettre aux pasteurs ?

EXTRAIT :
PRAROMAN – Défendez-vous, Messieurs, défendez-vous ! La Réformation de Messieurs Calvin et consorts est un retour à la plus sombre oppression moyenâgeuse. Nous vivants, elle ne passera pas!
UNE VOIX – Penses-tu. Messire Jacques, tu tiens trop à ta peau!
PRAROMAN – Et s’il tienne à la sienne, celui qui m’interrompt, je lui conseille de se taire !

AVEC :
Eric Butticaz, Jacques-Etienne Deppierraz, Daniel Fatzer, Bernad Gobalet, Aue Isely, Jean-Christophe Jaermann, Dimitri Juvet, Guy Labarraque, Bernard Pasche, Bernard Russier, Daniel Schible, Emmanuel Schmied, Pierre-André Schütz, Etienne Visinand.

Réalisation: Jean Chollet

 

Baptiste Eglise de Dieu réformée, réforme de 1915

L’histoire se passe sur le golden gate bridge de San Francisco. Un homme traverse le pont quand il voit tout à un coup un gars se pencher sur le parapet, prêt à se lancer dans le vide. Immédiatement, il se précipite auprès de lui, et lui crie d’arrêter, de ne pas sauter.

-Et pourquoi ne devrais-je pas sauter? dit l’autre.

-Parce que … parce qu’il y a bien trop de formidables choses à vivre…

-Comme qui par exemple?

-Eh bien, heu … je ne sais pas moi … vous êtes croyant ou athée?

-Croyant.

-Moi aussi! Vous êtes chrétien ou juif?

-Chrétien.

-Moi aussi! Vous êtes catholique ou protestant?

-Protestant.

-Moi aussi! Vous êtes Épiscopalien ou Baptiste?

-Baptiste.

-Waow! Moi aussi! Vous êtes Baptiste Église de Dieu ou Baptiste Église du Seigneur?

-Baptiste Église de Dieu.

-Moi aussi! Vous êtes Baptiste Église de Dieu Originelle, ou bien Baptiste Église de Dieu Réformée?

-Baptiste Église de Dieu Réformée.

-Moi aussi! Vous êtes Baptiste Église de Dieu Réformée, réforme de 1879, ou Baptiste Église de Dieu Réformée, réforme de 1915?

-Baptiste Église de Dieu Réformée, réforme de 1915!

-Ah ! Alors dans ce cas … je comprends que vous ayez envie de sauter …

 

Culte du dimanche 1er mai 2011, Fête du Travail

Le 15 mai prochain, nous serons invités à nous prononcer sur l’éventualité d’un salaire minimum obligatoire. Question délicate s’il en est, sur laquelle plusieurs d’entre nous ont déjà une position claire … d’autres y travaillent encore.

Comme le 1 er mai « tombe » cette année sur un dimanche, il nous a paru adéquat d’inviter, comme prédicateur, le pasteur Pierre Farron, responsable de la permanence « Trava-aïe ».

A partir de la parabole des ouvriers de la 11ème heure, le pasteur Farron nous invitera à nous questionner sur nos rapports au travail. En commençant par nous demander – par exemple – pourquoi dans nos psautiers (et « Alléluia » ne fait pas exception à la règle), aucun cantique ne parle travail !

_____________________________________________

 

*** *** *** *** *** ***

Ce que vous retrouvez TOUS LES DIMANCHES à Saint-Laurent-Eglise :

DES 9h30, CAFE-CROISSANT
Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir à la salle du rez-de-chaussée pour un café/croissant. Le temps de faire connaissance.

 

10h00, CULTE-EVENEMENT

 

DES 11h30, APERITIF SUIVI D’UN REPAS
Comme tous les dimanches, le culte se poursuivra par un apéritif et un repas. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire. Si nous sommes plus nombreux que prévu, eh bien nous partagerons !

Vos enfants sont les bienvenus tous les dimanches !
Des animations sont prévues …


**** Les PARKINGS de la Riponne et du Valentin sont GRATUITS TOUS LES DIMANCHES MATINS pour nos hôtes. Votre ticket d’entrée sera échangé à la sortie du culte sur simple présentation. ****

La sono

Un curé de paroisse avait fait changer la sono de l’église. Le dimanche matin, la mise au point n’était pas encore parfaite, mais le curé était déjà dans son rôle de curé. Il dit alors à ses paroissiens :

– J’ai des problèmes avec mon micro.
Et toute l’assemblée lui répond :
– Et avec ton esprit !

Nos prochains cultes

 

Vendredi saint – 22 avril 2011 – culte à 10h

 

Pour prendre très au sérieux la mort de Jésus de Nazareth, Saint-Laurent-Eglise vous invite à vivre un service funèbre. Un corbillard sera sur la place St-Laurent, un cercueil (mis à notre disposition par M. Edmond Pittet) sera posé devant la table sainte.

Et pour nous guider dans notre méditation, quelques extraits (courts) du film de Mel Gibson « Passion » et quelques textes bibliques.

Orgue : Daniel Fuchs / Méditation  : Pasteur Daniel Fatzer

 

 

 

 

Dimanche 24 avril 2011 – Pâques culte à 10h

Christ est ressuscité ! Alléluia !

Depuis des siècles et des siècles, la résurrection de Jésus, Pâques reste un mystère. Alors dimanche prochain, au lieu de vous proposer une prédication – avec toute la dimension d’explication que comporte une prédication, nous vous proposons de donner la parole à un jardinier très connu de Jérusalem qui s’appelait Eliakim. Vous ne le connaissez pas ? C’est possible, les Evangiles ne lui consacrent pas une seule ligne. Et pourtant c’est lui qui était le jardinier du cimetière où on a déposé le corps de Jésus … Ecoutez plutôt.

Je ne sais pas si je vais arriver à tout vous raconter dans l’ordre. Parce que tout va tellement vite depuis quelques jours que parfois je me demande si ça s’est réellement passé ou si je rêve. Alors je me donne parfois un petit coup de râteau sur le pied, ça me fait toujours aussi mal… et je me dis que je ne rêve pas.

Je vais commencer … par le commencement.

Pour ce jour-là, Saint-Laurent-Eglise accueillera 180 plantes, fleurs et arbustes, offerts par les Jardins de la Ville qui nous permettront de vivre ce culte dans le cimetière d’Eliakim. Et à la sortie, nous vous offrirons un planton d’Eliakim …

Organiste : Pierre-Alain Clerc / Trompette : Josquin Piguet / Violoncelle : Marie-Hélène Jaccottet / Prédicateur : Jean Chollet

*** *** *** *** *** ***

Ce que vous retrouvez TOUS LES DIMANCHES à Saint-Laurent-Eglise :

DES 9h30, CAFE-CROISSANT
Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir à la salle du rez-de-chaussée pour un café/croissant. Le temps de faire connaissance.

 

10h00, CULTE-EVENEMENT

 

DES 11h30, APERITIF SUIVI D’UN REPAS
Comme tous les dimanches, le culte se poursuivra par un apéritif et un repas. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire. Si nous sommes plus nombreux que prévu, eh bien nous partagerons !

Vos enfants sont les bienvenus tous les dimanches !
Des animations sont prévues …


****
Les PARKINGS de la Riponne et du Valentin sont GRATUITS TOUS LES DIMANCHES MATINS pour nos hôtes. Votre ticket d’entrée sera échangé à la sortie du culte sur simple présentation.


Une bonne adresse…

 

 

Mon père, j’ai commis le pêché de chair.
– Avec qui mon fils ?
– Je ne peux pas vous le dire.
– Avec la bouchère, avec l’épicière ou avec la soubrette du notaire ?
– Non… c’est trop difficile. Je ne peux rien vous dire.
Et il s’en va. En passant devant le café de la place, il rencontre son copain :
– Alors … t’as été à confesse ?
– Oui.
– Il t’a donné l’absolution ?
– Non, mais j’ai eu trois bonnes adresses !

Culte d’ouverture – dimanche 3 avril 2011

 

 A  PROPOS DE LA PREDICATION

La reprise – et l’actualisation – de quelques grandes prédications de l’Eglise sera l’une des originalités de Saint-Laurent-Eglise. Non par paresse, évidemment, mais parce que ces prédications sont si fortes et si riches d’Evangile, qu’il serait dommage de les laisser dormir jusqu’à la fin des temps dans des livres d’homilétique pour étudiants en théologie.

C’est ainsi que nous partagerons des prédications de Pierre Viret, Dietrich Bonhoeffer, Karl Barth, Paul Tillich et pour ouvrir cette nouvelle manière de faire, nous commençons en donnant la parole à Martin Luther King.

Martin Luther King : un prédicateur pour aujourd’hui.

Martin Luther King, Jr. est un pasteur baptiste afro-américain né à Atlanta (Géorgie) le15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis (Tennessee).

Militant non violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté, il organise et dirige des actions tel le Boycott des bus de Montgomery pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités. Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l’emploi et la liberté : « I have a dream » (Je fais un rêve). Il est soutenu parJohn F. Kennedy dans la lutte contre la discrimination raciale ; la plupart de ces droits seront promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence deLyndon B. Johnson.

Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. Il commence alors une campagne contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté, qui prend fin en 1968 avec son assassinat officiellement attribué à James Earl Ray, dont la culpabilité et la participation à un complot sont toujours débattues.

Il se voit décerner à titre posthume la Médaille présidentielle de la liberté par Jimmy Carteren 1977, le prix des droits de l’homme des Nations unies en 1978, la médaille d’or du Congrès en 2004, et est considéré comme l’un des plus grands orateurs américains1.

Depuis 1986, le Martin Luther King Day est un jour férié aux États-Unis.

Face à la pauvreté, aux inégalités sociales croissantes, à la mondialisation aux menaces environnementales, ou à la place des migrants dans nos sociétés… la voix de Martin Luther King résonne de toute sa force. Sa parole est saisissante d’actualité… C’est à nous, hommes et femmes du 21e siècle, qu’elle s’adresse, pour nous dire l’essentiel…

« (…) Avant de devenir leader des Droits civiques, j’étais prédicateur de l’Evangile. C’était ma première vocation et cela reste mon engagement fondamental. Vous savez, tout ce que je fais dans le domaine des Droits civiques, je le considère en réalité comme faisant partie de mon ministère. Je n’ai pas d’autre ambition dans la vie que d’exercer aussi bien que possible le ministère chrétien. Je n’ai pas l’intention de briguer la moindre responsabilité politique. Tout ce que j’ai l’intention de faire, c’est de rester prédicateur. »

Prédication du 13 mars 2011 : (début)

« Ne vous conformez pas … » est un conseil difficile en une génération où les pressions de masse ont inconsciemment conditionné nos esprits et nos pieds à se mouvoir aux battements rythmiques du statu quoi. Beaucoup de voix et de forces nous poussent à choisir le sentier de la moindre résistance ; elles nous commandent de ne jamais lutter pour une cause impopulaire et de ne jamais nous trouver dans une minorité pathétique de deux ou trois. (…)

En dépit de cette tendance prédominante au conformisme, nous, chrétiens, avons pour mission d’être non-conformistes. L’apôtre Paul, qui connaissait les réalités intérieures de la foi chrétienne, a donné ce conseil : « Ne vous conformez pas à ce monde, mais transformez-vous par le renouvellement de votre esprit ». Nous sommes appelés à être des hommes de conviction, non de conformisme, de noblesse morale, non de respectabilité sociale. Nous avons reçu ordre de vivre différemment et selon une fidélité plus haute. »

Et plus loin …

« La tendance au conformisme n’est nulle part aussi évidente que dans l’Eglise. Si l’Eglise a admis l’esclavage, la ségrégation raciale, la guerre ou l’exploitation économique, c’est parce qu’elle se conformait à la pensée dominante. Parce qu’elle était bien plus à l’écoute du monde qu’à l’écoute de la Parole de Dieu. Elle, dont la vocation était de combattre les injustices sociales, elle est restée bien souvent silencieuse derrière ses vitraux.

Pour les chrétiens, la question est toujours la même : que voulons-nous être : des thermomètres ou des thermostats ? Quel rôle voulons-nous avoir : enregistrer la température de notre société ou la régler et la transformer »

CHANT

Pour ce culte d’ouverture de Saint-Laurent-Eglise, tous les chants seront des gospels. Certains en français, d’autre en anglais.

Pour nous accompagner dans notre louange : le groupe Madrijazz.

Madrijazz, un choeur issu en 1991 du désir de quelques amis d’unir leurs voix, interprète d’abord quelques Madrigaux qui cèderont peu à peu leur place à des rythmes plus jazz. Madri-jazz était né. Dirigé durant neuf ans par l’excellente et enthousiaste Muriel Dubuis, Madrijazz conclut idéalement cette période par la sortie d’un premier CD. L’enregistrement « live » aura lieu au Chorus à Lausanne en septembre 1999.

Après le départ de Muriel, Madrijazz, un peu orphelin errera un an à la recherche d’un nouveau futur. En septembre 2000, un souffle nouveau, en la personne de Jean-Luc Dutoit redonne vie à Madrijazz et le pousse vers de nouveaux horizons musicaux. Le funk, la soul et le GOSPEL sont désormais, la base du répertoire de Madrijazz, qui se met de plus en plus au service d’une certaine spiritualité.

Certes, à l’instar des vaudois que nous sommes, cette spiritualité est vécue de façon plus introvertie que ne l’exprimeraient des chanteurs « black » d’outre Atlantique. Néanmoins, cette nouvelle dimension spirituelle nous porte. Lors de chaque concert, une gigantesque vague d’énergie et une joie profonde nous permettent de vivre d’intenses instants de grâce et de communion avec le public, qui semble également s’en réjouir. Cette énergie et cette joie sont notre manière de vivre et de nous sentir héritiers de la famille du Gospel et des messages d’amour et d’espoir qu’elle souhaite transmettre au monde.

Ce dynamisme et cette joie de chanter se concrétisent en novembre 2002 par la sortie d’un second CD, enregistré cette fois à l’église de Matran (FR)

« L’ère Dutoit » a permis à une trentaine de choristes de baigner dans des ambiances variées et stimulantes, au gré des différents concerts organisés en Suisse romande. Du Montreux Jazz Festival au théâtre Chez Barnabé, en passant par les églises de Morrens, de Gressy, du Mont et de Matran, sans oublier les deux invitations au kiosque à musiques, on devine, sans contestes, une véritable envie de rencontres, de partages et de musique!…Tout porte à croire que l’aventure ne fait que commencer.

Fête d’ouverture, 1er, 2 et 3 avril 2011

Tout au long du week-end

retrouvez nos animations pour petits et grands: château pour les enfants, école de cirque, clowns, street climbing, artistes de rue, cor des Alpes, jonglage, …

Vendredi soir

18h30 – repas « historique » – papet vaudois ET présentation de l’histoire du Temple de St-Laurent

20h30 – concert de Gospel

Samedi

12h30 – repas « Créatif » – cuisine vietnamienne ET l’occasion de nous donner votre avis

20h – concert de musique Klezmer

Dimanche

10h – Culte – du gospel et une prédication de Martin Luther King

12h30 – repas « humoristique » – parce que les protestants ont aussi le sens de l’humour…

18h30 – concert « Ô que c’est chose belle » , concert autour du Psautier de Genève

Bienvenue aux familles ! Animations pour les enfants tout au long du week-end !

 

 

Saint-Laurent-Eglise passe à la télé!

La série de cultes diffusés par la Radio Suisse Romande est maintenant terminée ! Merci à tous ceux qui nous ont fait l’amitié de venir à Saint-Laurent-Eglise.
Et lorsqu’on tourne une page… c’est pour passer à une autre : nous vous donnons rendez-vous le dimanche 22 janvier pour notre premier culte diffusé par la Télévision Suisse Romande.

 

A vos agendas !!! MERCI